Partir sur le chemin de Saint-Jacques Le pèle­rinage, un voyage à la rencontre de soi-même

Camino Primitivo Spain

Également connu sous le nom de « Camino de Santiago », le chemin de Saint-Jacques, dont les origines remontent au VIIIe siècle, est le pèle­rinage le plus célèbre d’Europe. Le terme générique de « chemin de Saint-Jacques » désigne en fait tous les itiné­raires européens qui mènent à la tombe de l’apôtre Jacques, dans la ville espagnole de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice. Avec le renouveau de la tradition du pèle­rinage il y a quelques années, de nombreux chemins de Saint-Jacques datant du Moyen-Âge ont été redé­couverts, de sorte qu’il est pratiquement possible de partir du pas de sa porte.

puente la reina steinbrücke jakobsweg navarra spanien baskenland arga pilger pilgerweg mittelalter templerkloster iglesia del crucifijo kruzifix-kirche santiago-kirche wappengeschmückte adelshäuser bürgerhäuser

Les nuits en dortoir Ce qu’il faut savoir sur l’hé­ber­gement des pèlerins

Religieux ou publics, les héber­gements réservés aux pèlerins situés direc­tement sur le chemin de Saint-Jacques sont typiques du Camino Francés. Pour accéder à ces héber­gements bon marché (5 à 8 euros), il est indis­pensable de présenter une crédencial en cours de validité. Le séjour y est toutefois limité à une nuitée et les réser­vations à l’avance sont impos­sibles : c’est la règle du « premier arrivé, premier servi » qui s’ap­plique. Il existe cependant de très nombreux hôtels qui se sont spécialisés dans l’accueil des pèlerins.

En règle générale, les héber­gements ouvrent entre 14 h 00 et 16 h 00 et l’heure du coucher est fixée à 22 h 00. L’équi­pement y est géné­ra­lement sommaire. Par ailleurs, les grands dortoirs mixtes avec lits superposés sont courants.

N’oubliez pas votre propre équi­pement : le couchage se limite à un matelas. Couvertures et draps ne sont que rarement dispo­nibles, au mieux sur demande. Un sac de couchage personnel est donc nécessaire. Une lampe frontale ou de poche et des bouchons d’oreilles sont également à prévoir.

Faites preuve de prudence : même sur le chemin de Saint-Jacques, il est conseillé de faire preuve d’une méfiance raisonnable et de ne pas prendre les choses à la légère.

Il ne faut pas oublier de prévoir un sac contenant tous les objets de valeur à ne pas laisser sans surveillance. Il pourra être emporté partout, dans la cuisine ou la salle de bain, et rangé dans le sac de couchage près du corps la nuit. Pour le sac à dos, il est conseillé d’utiliser une housse de protection sécurisée par un cadenas à combi­naison de chiffres.

Protégez-vous des nuisibles : les punaises de lit sont un problème auquel presque tous les héber­gements, y compris les hôtels, sont régu­liè­rement confrontés. Impossible à éradiquer complè­tement, le danger peut cependant être consi­dé­ra­blement limité. Voici quelques conseils.

-Prévenir : vaporiser votre sac de couchage avant le départ avec des produits à base de permé­thrine. L’effet dure jusqu’à quatre semaines.

– Vérifier : les punaises de lit sont actives la nuit et aiment se cacher dans les fissures. Elles sont donc très difficiles à détecter. Leurs traces d’ex­créments – une accu­mu­lation de petits points noirs sur un matelas ou à proximité de leur cachette par exemple – sont des signes d’alerte.

– Limiter la propa­gation : ne posez jamais les sacs à dos sur votre lit ou contre des murs rugueux et fissurés.

Emportez de quoi vous faire à manger : Dans les héber­gements tradi­tionnels, la cuisine est partagée. Il n’est cependant pas inha­bituel que des ustensiles de cuisine et de la vaisselle manquent, les repas doivent donc rester simples. En outre, il est préférable d’em­porter sa vaisselle et ses couverts, un couteau de poche, une petite planche en plastique légère, un gobelet et une gamelle utilisable à la place d’une assiette si nécessaire.

Notre astuce « coup de pouce » :

Pendant la haute saison, lorsque les possi­bilités d’hé­ber­gement se font rares, beaucoup d’au­tochtones savent ouvrir leur cœur et leur porte. Des héber­gements d’urgence de toutes sortes sont proposés : parfois, les pompiers du village offriront leur salle commune ; des parti­culiers propo­seront leur cabane de jardin ; une école de surf pourra mettre son entrepôt à dispo­sition.

« Un pèlerin ne revient jamais chez lui sans un préjugé en moins et une idée en plus. »

Thomas More, homme politique et humaniste

way of St James pilgrim in Santiago of Compostela , Galicia , Spain
MAURIA EVO LL Ws

Notre conseil chaussure:
MAURIA EVO LL Ws Modèle pour Femmes Modèle pour Hommes

Les indis­pen­sables du pèlerin Ce qu’il faut savoir sur la crédencial

La crédencial permet de collecter des tampons tout au long du pèle­rinage. Elle est à faire estam­piller dans chaque héber­gement. En cas d’oubli, d’autres structures accueillant les cheminants telles que les églises, les offices de tourisme et de pèle­rinage ainsi que de nombreux bars, cafés et restaurants peuvent avoir leur propre tampon. Incon­vénient : ces lieux ne sont pas toujours ouverts.

Pour profiter d’une place bon marché en héber­gement réservé aux pèlerins, ce carnet doit être dûment rempli à chaque étape. Un tampon, assorti de la date du jour (très important), attes­teront du passage.

Souvenir tant convoité, la Compostela est délivrée par l’Oficina de Acogida al Peregrino (bureau d’accueil des pèlerins) de Saint-Jacques de Compostelle, tout près de la cathédrale, lors de la dernière étape du voyage, sur présen­tation de la crédencial. Ce document authentifie l’ac­com­plis­sement du pèle­rinage.

Recherchez auprès de quels orga­nismes obtenir votre crédencial : il est recommandé de se procurer la crédencial avant le départ. Elle se commande auprès des insti­tutions de l’Église ou des sociétés auto­risées (p. ex. la Société française des amis de Saint-Jacques de Compostelle, www.cami­no­de­santiago.gal) soit direc­tement, soit en télé­chargeant les formu­laires corres­pondants.

Ne négligez pas la durée de trai­tement : pendant la haute saison, la déli­vrance de la crédencial peut prendre trois à quatre semaines. Pensez donc à passer commande bien avant le départ !

Camino del Norte
RENEGADE GTX MID Ws

Notre conseil chaussure:
RENEGADE GTX MID Ws Modèle pour Femmes Modèle pour Hommes

Ce qu’il faut savoir sur le Camino Francés Un chemin bien aménagé et sûr

Long de près de 770 km, le Camino Francés est le chemin le plus connu qui mène à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il commence à Saint-Jean-Pied-de-Port, dans le Pays basque français. Plus de 10 % des pèlerins commencent leur voyage ici.

L’iti­néraire, qui sillonne le nord du pays d’est en ouest et passe par des villes aussi impor­tantes que Burgos et León, traverse quatre régions d’Espagne : la Navarre, la communauté autonome de La Rioja, la Castille-et-León et la Galice. Comptez 4 à 6 semaines de marche en moyenne, avec une distance de 20 à 25 km par jour.

Choi­sissez la bonne période : les mois de mars à juin et de septembre à octobre avec leur climat doux repré­sentent la meilleure période pour cheminer, à la différence du plein été qui est parti­cu­liè­rement fréquenté en raison des vacances.

Randonnez léger : de nombreuses agences de voyage proposent un service de transport de bagages.