Vive la marche en hiver ! Walking in a Winter­won­derland

Photo avec la KAZAN II GTX, Winter-Image FTNS

Lorsque l’année tire à sa fin, la plupart des gens préfèrent s’ins­taller au coin du feu avec un plaid et une bonne tasse de thé, ou préparer des biscuits en famille. Pourtant, quelle que soit la saison, la marche en plein air ne manque pas de charme : il y a tant de choses à voir et à découvrir dans la nature ! Si vous souhaitez continuer à sortir pendant l’hiver, voici quelques conseils pour vous aider à profiter plei­nement de vos promenades.

Photo avec la KAZAN II GTX, Winter-Image-FTNS
RENEGADE WARM GTX MID

Notre conseil chaussure:
RENEGADE WARM GTX MID Modèle pour Femmes Modèle pour Hommes

S’équiper de la tête aux pieds Protégez vos pieds

Vous avez trouvé une tenue pour votre prochaine promenade ? N’oubliez pas d’y ajouter des chaussures adaptées. Pour faire votre choix, il est recommandé de prendre en compte les éléments suivants :

  1. Matières :
    pour affronter la neige, la pluie, et autres intem­péries hivernales, veillez à choisir des chaussures imper­méables et éven­tuel­lement équipées d’une membrane GORE-TEX.

  2. Isolation :
    évidemment, vos pieds doivent être protégés contre le froid. Pour éviter les engelures, choi­sissez un modèle offrant une bonne isolation et éven­tuel­lement une doublure chaude (en laine, par exemple). Vous pouvez également ajouter des inserts en fourrure dans la chaussure, ou porter des chaus­settes épaisses en laine.

  3. Hauteur de la tige :
    en cas de neige abondante, il est préférable de choisir une chaussure montante qui recouvre au moins votre cheville.

  4. Profil de la semelle :
    pour éviter les glissades intem­pestives, choi­sissez des chaussures équipées d’une bonne semelle profilée.

Photo avec la DUBLIN III GTX, Winter-Image-FTNS
RENEGADE WARM GTX MID Ws

Notre conseil chaussure:
RENEGADE WARM GTX MID Ws Modèle pour Femmes Modèle pour Hommes

La marche à votre rythme Prenez votre temps

Dernier conseil pour votre promenade : prévoyez des temps de pause adaptés. En effet, le corps a tendance à perdre sa chaleur plus rapi­dement en hiver, il est préférable de faire de courts arrêts à inter­valles réguliers pour ne pas avoir le temps de vous refroidir complè­tement. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas prendre le temps de souffler, bien au contraire. La neige et le froid sont suscep­tibles de rendre votre progression plus difficile : n’hésitez pas à ralentir le rythme et restez à l’écoute de votre corps.

Astuce :

Pour ne pas vous asseoir direc­tement sur le sol détrempé, pensez à emporter un coussin de sol ou un accessoire similaire. Idéal pour vous arrêter où que vous soyez !

Photo avec la DUBLIN III GTX, Winter-Image-FTNS
ALVERA GTX Ws

Notre conseil chaussure:
ALVERA GTX Ws Modèle pour Femmes Modèle pour Hommes

Attention aux journées plus courtes Calquez vos sorties sur les heures d’en­so­leillement

L’hiver n’in­fluence pas uniquement les tempé­ratures, mais également les conditions de lumi­nosité. Pour planifier votre promenade, souvenez-vous que vous disposez d’un nombre d’heures d’en­so­leillement limité : dans cet hémi­sphère, les journées sont plus courtes et les nuits plus longues qu’en été. Pour ne pas vous laisser surprendre par l’obs­curité, respectez les horaires prévus. Par ailleurs, si vous sortez en fin de journée, il est prudent d’em­porter une lampe de poche ou une lampe frontale (et si possible, de porter vêtements de couleur claire) afin que les auto­mo­bi­listes puissent bien vous repérer.

Idée « coup de pouce » : en hiver, le ciel est souvent très dégagé et offre des conditions idéales pour observer les étoiles.

Photo avec la BARINA III GTX Ws, Winter-Image-FTNS
ATRATO GTX

Notre conseil chaussure:
ATRATO GTX Modèle pour Femmes Modèle pour Hommes

Comment choisir la tenue adéquate Optez pour le système des pelures d’oignon

Autre point très important pour votre prochaine sortie hivernale : choisir des vêtements adaptés. L’erreur la plus fréquente est de porter des vêtements trop épais, qui risquent de vous faire transpirer au moindre mouvement. Une fois humides, ceux-ci prennent beaucoup de temps pour sécher, surtout par temps froid. Pour cette raison, il est préférable de se vêtir selon le principe des pelures d’oignon : plusieurs couches super­posées qui peuvent être retirées pour s’adapter à chaque envi­ron­nement.

  1. Couche numéro 1 :
    au contact de la peau, nous recom­mandons de porter des sous-vêtements ther­miques légers, qui capturent la trans­pi­ration et évacuent l’hu­midité.

  2. Couche numéro 2 :
    la deuxième couche sert à retenir la chaleur du corps et à éviter au froid de s’im­miscer sous les vêtements. Privi­légiez un pull en laine ou une veste polaire. Selon le froid et votre sensi­bilité, vous pouvez associer plusieurs vêtements de ce type – à enfiler du plus fin au plus épais.

  3. Couche numéro 3 :
    pour terminer, ajoutez une veste d’ex­térieur imper­méable, et éven­tuel­lement un pantalon de randonnée. Ainsi, vous serez bien protégé-e contre la pluie, la neige ou le vent.